C'est officiel, il n'y a plus de maire à Papara

vie locale tahiti
papara
Les électeurs de Papara devront retourner aux urnes ©1ère
Il n'y a pas eu de réunion du conseil municipal de Papara, ce jeudi. Le 27 juillet, le Conseil d’Etat avait annulé les élections municipales et confirmé l’inéligibilité de B.Sandras. Les élus n'ont pas eu longtemps à attendre la décision de la subdivision administrative des Iles du Vent.
Papara n'a plus de tavana, plus d'adjoints au maire, ni de conseillers municipaux. La dernière réunion du conseil a été annulée car la subdivision administrative des Iles du vent a appliqué la décision du conseil d'état. Le 27 juillet dernier, celui-ci avait annulé les élections municipales et confirmé l’inéligibilité de Bruno Sandras.
CONSEIL MUNICIPAL PAPARA

Le haut commissaire doit nommer un administrateur pour gérer la commune jusqu'au scrutin qui doit se tenir avant le 28 octobre.

Christelle Lehartel se dit soulagée. La 1ère adjointe de l'ex tavana Bruno Sandras avait assuré la fonction par interim depuis la démission d'office de ce dernier. Pour rappel, Il a été reproché à Bruno Sandras d’avoir bénéficié des largesses de la présidence alors qu’il était secrétaire général du syndicat Atia I Mua.

La perspective de nouvelles élections

Christelle Lehartel explique: "depuis hier, je suis soulagée parce que là, je peux y aller à fond la caisse ! On a eu une rencontre dans les services du Haut Commissariat et maintenant je peux faire ce que je veux. J'ai toujours eu des contacts avec Edouard Fritch puisque quand j'étais tavana, je n'avais pas le choix que d'être en contact avec le gouvernement. Mais nous sommes une liste apolitique. Je n'attends pas de soutien particulier !" Quand aux alliances, "à l'heure où l'on se parle, je n'ai aucune nouvelle des autres formations".