Un cambrioleur atypique à la barre

justice tahiti
tribunal-marteau
Photos d'illustration ©AFP
C’est une affaire singulière qui a été traitée au tribunal, lundi 14 janvier. Un homme de 54 ans a été présenté en comparution immédiate pour 13 faits de cambriolage à Moorea, l’an dernier. L’affaire a été renvoyée au 21 janvier prochain. 
 
Le quinquagénaire volait notamment des sous-vêtements, qu’il remettait ensuite dans des tiroirs mais pas forcément ceux de leurs propriétaires…Autre élément étonnant dans ce dossier : l’homme, sans attaches, sans travail et sans ressources, préfère rester en prison plutôt que de retourner dans sa cabane, à Moorea.

À l’audience, ce lundi 14 janvier, la procureure a constaté que le prévenu se portait effectivement "mieux physiquement" que lors de son premier passage au tribunal, il y a un mois. Elle a donc requis son maintien en détention provisoire, comme le souhaitait le quinquagénaire, en attendant que l’affaire puisse être jugée. Une expertise psychiatrique doit également être menée. 

"C'est très inquiétant (...) Cela me choque qu'une personne préfère aller à Nuutania pour recevoir des soins et s'alimenter. Finalement, c'est un dossier où on pourrait peut être commencer à s'interroger sur les problèmes de précarité qu'il y a sur l'île. Ce n'est absolument pas normal qu'un homme vive dans ces conditions", estime son conseil, Maître Sarah Da Silveira.
 

Interview


L’affaire a été renvoyée au 21 janvier prochain. D’ici là, le prévenu reste à Nuutania.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live