polynésie
info locale

"Charlie Charlie challenge", un jeu à double tranchant

monde tahiti
charlie charlie challenge
©capture ecran
Connu et pratiqué par les jeunes du monde entier, "Charlie Charlie challenge" a fait ses premiers pas en Polynésie française. Considéré comme un simple jeu par certains, il constitue une expérience traumatisante pour d'autres.
Depuis trois semaines, le phénomène "Charlie Charlie Challenge" a inondé le web. Connu désormais par tous les jeunes du monde entier, le jeu a surtout été relayé grâce aux réseaux sociaux, et plus particulièrement Twitter. Comment est-il apparu ? Le challenge existait déjà au Mexique mais tout s'est accéléré avec la diffusion du teaser du film d'horreur The Gallows qui sort dans les salles françaises le 22 juillet prochain.


Les jeunes du web ont aussitôt été intrigués par le prénom "Charlie", celui vraisemblablement d'un esprit, qui est nommé à plusieurs reprises dans ce teaser. C'est ainsi que les jeunes internautes se sont intéressés aux phénomènes paranormaux et se sont renseignés sur "Charlie". Ils ont découvert que le jeux existait déjà au Mexique et ont repris le challenge qui est devenue aujourd'hui un jeu incontournable sur la toile.
En quoi consiste t-il ? Il s'agit d'écrire sur une feuille Yes et No, d'invoquer l'esprit méxicain Charlie et de voir si ce dernier répond à l'appel.

charlie charlie challenge
©Facebook

Aujourd'hui la réaction est si importante que même l'église catholique a dû intervenir. En effet, à Philadelphie aux Etats-Unis, un prêtre a appelé ses fidèles à ne pas se laisser tenter par ce jeu qui peut devenir dangereux si ceux qui le pratiquent ne sont pas préparés à se défendre contre une éventuelle manifestation d'un esprit.

Les jeunes Polynésiens se prêtent aussi au jeu


Fin mai, Charlie Charlie challenge débarque sur le fenua et connaît aussitôt un franc succès. De nombreux jeunes se prêtent alors au jeu qui, malheureusement, peut parfois mal tourner. C'est le cas d'un jeune Polynésien de 12 ans. En fin de semaine dernière, le garçonnet, de confession catholique, a refusé de jouer au challenge avec ses camarades de classe. L'un d'entre eux l'a alors menacé en invoquant l'esprit Charlie et en lui demandant de posséder ce dernier. Traumatisé, le garçon de 12 ans en a fait des cauchemars durant des nuits avant d'aller consulter un prêtre de l'église Saint-Joseph de Faa'a afin de le rassurer.

Nos journalistes ont rencontré Elie, le père du garçon :

Du côté des jeunes, le discours est différent mais tout aussi prudent. Certains pensent que le challenge n'est en réalité qu'un moyen de faire peur ou qu'il s'agit d'un jeu, alors que d'autres prennent le challenge à coeur et craignent d'appeler les mauvais esprits.

Pour comprendre le phénomène, nos journalistes sont partis à la rencontre de trois jeunes. Regardez leur témoignage :
Jennifer*

Lolita*

Philippe Riemer

*les prénoms ont été modifiés afin de respecter l'anonymat des témoins.

 

Publicité