polynésie
info locale

Ciguatera : une préoccupation mondiale

sciences tahiti
Seminaire ciguatera malardé
©Polynésie 1ère
Ils arrivent de 12 pays de la zone Asie/Pacifique. Ils sont chercheurs, et participent à 2 semaines de formation, organisées à l’Institut Malardé sur le thème de la ciguatera.
Des travaux pratiques et des conférences, pour mieux cerner les causes de la maladie, transmise par une micro algue toxique sont au programme de ce séminaire. La ciguatera véritable fléau mondial ne se cantonne plus aujourd’hui aux zones subtropicales et se développe aussi dans le Pacifique. Ecoutez
Karine Brunet, agent du service de l’environnement de Wallis et Futuna au micro d’isabelle Giordan et Patrick Tsing Tsing. Pour elle ce stage pratique lui donne l’occasion d’apprendre et de profiter de l’expérience développée depuis 50 ans par l’institut Malardé.