Coco Hauata, portrait d'un non voyant résilient

portraits tahiti
Coco Hauata, portrait d'un non voyant résilient
Coco Hauata, portrait d'un non voyant résilient ©Polynesie la1ere
Dans quatre jours, nous célébrerons la journée mondiale de la vue. Une occasion de s'intéresser aux personnes atteintes de cécité. Nos journalistes ont rencontré Coco Hauata. L'homme a perdu la vue suite à une tumeur hypophysaire. Rencontre. 
A J-4 de la journée mondiale de la vue, c'est l'occasion de s'intéresser aux personnes atteintes de cécité, dont on parle jamais assez. Ils sont près de 500 aveugles et malvoyants en Polynésie française. Une invalidité qui peut frapper à tous les âges. C'est le cas de Coco Hauata. Il a perdu la vue il y a 23 ans à la suite d'une tumeur hypophysaire, décelée tardivement.

Aujourd'hui, il a 63 ans mais rien ne l'arrête. Deux fois par semaine, il fait ses courses avec son assistante de vie. Une occasion aussi de faire son sport puisqu'il doit marcher une demie-heure pour rejoindre son domicile au supermarché. Chez lui, Coco connaît les moindres recoins de son espace de vie et range lui-même ses courses.

 
Coco Hauata, portrait d'un non voyant résilient
Les Outre-mer en continu
Accéder au live