Combien de pathologies liées au nucléaire en Polynésie ?

nucléaire tahiti
nucléaire
©D.R.
Jeudi 14 décembre, lors de la 8e séance de la session budgétaire, la question du nucléaire a été soulevée. Une représentante UPLD a demandé au ministre de la santé de préciser le nombre annuel de Polynésiens atteints de sept des maladies figurant sur la liste des maladies radio-induites.
"Je souhaiterais obtenir de la CPS (...) le nombre annuel de ressortissants atteints d'une maladie figurant sur la liste des 21 maladies radio-induites, d'une des sept maladies suivantes : cancer du pancréas et de la prostate, cataracte, tumeur bénigne du cerveau, maladie cardiovasculaire, accident vasculaire cérébrale, malformation à la naissance, si possible de 1966 à nos jours"..?

Suite à sa question écrite déposée le 30 novembre mais restée sans réponse, Éliane Tevahitua, représentante UPLD, a interpellé le ministre de la santé, lors de la 8e séance de la session budgétaire à l'Assemblée ce jeudi, et demandé un complément d'information quant aux chiffres des Polynésiens atteints de pathologies figurant sur la liste des maladies radio-induites.

En réponse, Jacques Raynal a rappelé les "difficultés techniques soulevées par la CPS dans la production de chiffres sur les pathologies qui nous intéressent". Le ministre de la Santé a également expliqué que "la CPS ne détient pas de dossier médical individuel mais enregistre les dépenses prises en charge".

Quant à l'estimation des dépenses, elle ne peut, selon le ministre, "être réalisée pour la période antérieure à 1992 mais à partir des informations disponibles dans le système d’information de la Caisse de prévoyance sociale de la Polynésie française".

Jacques Raynal, dans sa réponse à la question écrite de l'élue UPLD, souligne que les sept maladies faisant l’objet du complément d’informations ont été extraites mais que ces "extractions nécessitent des traitements supplémentaires".

Réponse donc d'ici une semaine, promet le ministre.

La réponse du ministre Jacques Reynal

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live