Combo de médailles pour la Polynésie !

surf tahiti
Combo de médailles pour la Polynésie !
©I T
La semaine a été fructueuse pour Tahiti au niveau sportif ! Trois athlètes locaux, spécialistes de trois sports différents, étaient aux Etats-Unis : Ariihoe Tefaafana en surf, Henri Burns en jiu jitsu et Ariitea Putoa en boxe.
Ils étaient trois en Californie à défendre les couleurs de la Polynésie dans leurs disciplines respectives.

Il y avait du surf à Huntington beach, une compétition comptant pour la WQS (la world qualifying series), le tournoi qualificatif pour le tour mondial. Ariihoe Tefaafana a obtenu une troisième place. Il s’est incliné en demi-finale face à Elijah Fox, un Hawaiien.

Il est interviewé par Ismael Tahiata lors de son retour à Tahiti lundi 25 juin :

Henri Burns était dans le même avion au retour. En Californie, il a participé à l’Open de Los Angeles, une compétition de jiu-jitsu en ceinture mauve. Dans la catégorie des poids lourds, le champion s'est placé sur la plus haute marche du podium, et dans la catégorie "absolute" il a obtenu une médaille de bronze. Durant son séjour, le Tahitien a pu s’entraîner avec l’équipe de Aloisio Silva.
 

Le Tahitien était accompagné de Maui Lacaze, qui combattait également en ceinture mauve. Le combattant de la Tahitian Top Team a aussi remporté une médaille d’or dans sa catégorie.
 
Maui Lacaze


Maiti Charles de la Tahitian Top Team lui aussi a obtenu une médaille de bronze en GI et une médaille d'or en NO GI. Maui Lacaze et Maiti Charles s'entraînent tous deux avec Wayne Ashford. 
 
Maiti Charles



 
Ariitea Putoa ramène deux titres en Boxe
©I T
Ariitea Putoa, le boxeur de la FBAPF (Fédération de Boxe Anglaise de Polynésie Française) était lui aussi de la partie. Un déplacement de deux semaines pour s’entraîner et participer à la prestigieuse compétition « La Green Belt WBC ».

Là-bas, il a été accueilli au sein de l’écurie "Grand pas". Le Tahitien a participé à deux compétitions.Il s’est octroyé une médaille d’or dans le premier tournoi et a gagné la ceinture Green Belt WBC lors du deuxième tournoi. Le World Boxing Council est l’une des 4 organisations majeures qui régit la boxe professionnelle et amateur dans le monde.

Cette compétition réunit chaque année plus de 160 pays membres, et est réservée à l’élite de la boxe amateur.

Les adversaires n’étaient pas nombreux dans la catégorie des supers-lourds (celle des boxeurs pesant plus de 91kg). Ariitea a su imposer sa technicité, sa puissance et sa rapidité d’entrée de jeu.


Sa réaction est recueillie par Ismael Tahiata à l’aéroport de Tahiti-Faa’a lundi 25 juin :






 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live