polynésie
info locale

Comparution immédiate : stupéfiants et agressions sexuelles

justice tahiti
Tribunal de Papeete
©Polynésie la 1ère / Élodie Largenton
Lundi 12 août, deux affaires étaient jugées en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Papeete. La première concernait l'usage et la vente de cannabis et la seconde des agressions sexuelles sur mineure. 
En comparution immédiate, ce lundi 12 août, un SDF de 28 ans était jugé pour usage et vente de cannabis. L'homme est arrivé torse nu et pieds nus devant les juges. Il avait été  interpellé le 10 août à Faa'a avec sur lui 14 sticks de paka.

C’est la sixième fois qu’il comparait pour le même délit. Le procureur a requis à son encontre 5 mois de prison avec mandat de dépôt. Le  tribunal l’a finalement condamné à 6 mois avec sursis et mise à l’épreuve avec obligation de travailler et de se soigner.

Le deuxième dossier porte sur une affaire d’agressions sexuelles sur mineure. Les faits remontent en 2018 à Huahine. Dans le box des accusés : le voisin de la jeune victime, un homme de 49 ans. Il faisait la fête avec le père adoptif de la jeune fille quand il s’est introduit dans sa chambre. 

L’homme complètement ivre s’est masturbé devant sa victime endormie puis il a essayé de la violer. Fort heureusement, ses cris ont réussi à le faire fuir. Sa jeune proie n’était âgée que de 16 ans. Elle souffre de troubles mentaux. L'homme a finalement été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis et mandat de dépôt. Il devra également verser 500 000 cfp à la victime. 
 
Publicité