polynésie
info locale

Conseil d’administration de Tahiti Tourisme, le budget 2020 débattu

tourisme tahiti
CA Tahiti tourisme
©présidence de la Polynésie française
Le conseil d’administration a débattu des orientations budgétaires du groupement pour 2020, suite aux réunions de travail organisées ces dernières semaines avec les membres du GIE. Celui-ci s’est tenu sous la présidence de Maïlee Faugerat.
Ainsi le budget prévisionnel de l'exercice 2020 qui sera présenté avant la fin de l'année au conseil d'administration de Tahiti Tourisme proposera le maintien des moyens alloués aux principaux marchés émetteurs de la destination.

Les propositions budgétaires présentées se basent en premier lieu sur une analyse du nombre de touristes générés par chaque marché. Elles prennent également en compte l’évolution depuis 2015 du nombre de nuitées générées, les budgets investis, ainsi que le potentiel économique et la dépense touristique générée marché par marché. 

Il convient de poursuivre la stratégie de diversification des marchés émetteurs pour la destination. Les marchés de proximité, comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande d’une part, sont des marchés qui peuvent présenter encore un potentiel de développement.

Par ailleurs, l’Asie est actuellement un défi, mais aussi un véritable potentiel, pour la destination, malgré la baisse de fréquentation des visiteurs en provenance du Japon et de la Chine.

Le plan d'actions sur trois années de reconquête du marché japonais a été conforté par le maintien de l'enveloppe budgétaire qui lui est allouée et qui avait été doublée dans le cadre du budget 2019.

D’autres marchés, comme le Mexique, apparaissent comme pouvant présenter des perspectives de développement pour la Polynésie, Air France ayant récemment développé un partage de code avec la compagnie Aeromexico. 

À l'occasion de ce conseil d'administration, Paul Sloan a informé de son départ du groupement le 30 septembre prochain. Après 5 années accomplies en tant que directeur général, son intention est de repartir aux États-Unis avec sa famille originaire de Moorea pour saisir d’autres opportunités en dehors de Tahiti Tourisme.

Sous sa direction, Tahiti Tourisme a entrepris des chantiers de fonds allant de la reconstruction de son équipe, de son image de marque, mais aussi de sa stratégie marketing et de communication digitale sur les marchés tant sur le plan local qu'à l’international. 

Le conseil d'administration a donné mandat à Maïlee Faugerat pour lancer dans les prochains jours un appel à candidatures ouvert en local et à l’international afin de trouver la personne qui reprendra le poste de directeur général.

Vaihere Lissant, directrice marketing et communication de Tahiti Tourisme a été nommée directeur général par intérim, jusqu’à ce que le processus de recrutement d’un nouveau directeur général soit mené à son terme.
Publicité