COPIL : l'assurance-maladie, une priorité

santé tahiti
COPIL santé
©Polynésie 1ère
Après le COPIL sur le Schéma d’Aménagement Général, ce jeudi 23 février, s'est tenu le COPIL sur le thème de la santé, prévention, séniors et dépendance handicap. L'assurance-maladie sera réformée avant la retraite. Explications.

Dans le cadre de la mise en œuvre du schéma d'organisation sanitaire et de l’évolution de la Protection sociale généralisée, le ministre des Solidarités, Jacques Raynal, a organisé, ce jeudi 23 février, six ateliers portant sur différentes thématiques : la prévention, l'accès aux soins, les séniors, la retraite, la longue maladie, la dépendance, la conduite et la gestion des politiques de santé, et le financement. Un septième atelier sera prévu plus tard sur la communication.

Au total 130 personnes ont répondu présent. Ces ateliers ont regroupé des élus municipaux, représentants d'organisation syndicale d'employeurs et de salariés, ainsi que des professionnels de santé, des agents des affaires sociales, de la CPS (Caisse de prévoyance sociale), et les représentants d'associations concernées. Chaque atelier a été animé par un modérateur ayant pour mission désormais de synthétiser les propositions faites.

"Mettre en route cette partition musicale"


Si, aujourd'hui, le ministre confirme que la priorité est mise sur l'assurance-maladie, il affirme néanmoins ne pas oublier les retraités.



Suite à ce COPIL, une communication sera faite sur la démarche à entreprendre afin de "mettre en route cette partition musicale tracée aujourd'hui", comme l'explique le ministre de la Solidarité et de la Santé, Jacques Raynal.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live