Coronavirus : les animaux en provenance de Hong Kong interdits en Polynésie

coronavirus tahiti
animaux / chiens
©Polynésie la 1ère
C'est une nouvelle mesure de protection contre l'introduction du coronavirus. Depuis mercredi, toute importation de chiens notamment de Hong Kong est interdite ! 
Dirigeons-nous vers une suppression d'importation des animaux vivants ? Une chose est sûre, en raison des inquiétudes sur une possible contamination par le coronavirus, l'importation des chiens en provenance de zones à risque, comme Hong Kong, est désormais interdit par le pays. En effet, un cas de chien porteur du coronavirus y a été détecté. 

"La seule chose qu'on sait est qu'un propriétaire qui avait le coronavirus avait un chien sur lequel on a trouvé la présence du coronavirus sur les voies respiratoires", explique Laurent Pasco, directeur de la bio sécurité. De son côté, l'alliance des protections des animaux en Polynésie craint une stigmatisation et un amalgame. "En faisant ça, en stigmatisant le chien, on va dans le sens de beaucoup de fake news de dire que le chien est porteur", s'exaspère Carole Couturier, présidente de l'Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux en Polynésie. 

"C'est plus la transmission inter-humainre qui pose problème (...) Le covid est apparu par une transmission animale-humain et après la transmission s'est faite d'humain à humain. Les animaux sont donc une source infinitésimal d'un point de vue épidémiologique de transmission de cette maladie mais on ne peut l'écarter, ça c'est sûr", explique de son côté Florent Bizard, syndicat des vétérinaires de Polynésie. 
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live