Coronavirus : vives inquiétudes pour les petites et moyennes entreprises

coronavirus tahiti
Coronavirus : vives inquiétudes pour les petites et moyennes entreprises
Coronavirus : vives inquiétudes pour les petites et moyennes entreprises ©Polynesie La1ere
Les prémisses d’une déflagration de très grande ampleur se font déjà sentir.
 
Dix jours à peine après l’identification d’un premier cas de coronavirus en Polynésie française, les mesures liées à la crise et les perspectives d’une épidémie de grande ampleur font redouter un véritable séisme économique dans le monde du travail.

Plus fragiles que les grands groupes, les petites et moyennes entreprises attendent avec inquiétude la déflagration dont les prémices se font déjà sentir. L’activité décroit, les commandes se font plus rares et les chiffres d’affaire ne vont pas tarder à se tasser.
 
Coronavirus : vives inquiétudes pour les petites et moyennes entreprises