COSAC : "Il ne faut pas laisser faire cette intégration forcée"

politique tahiti
assemblée nationale
A l'Assemblée nationale à Paris, le devenir du statut des agents communaux est au coeur des discussions. De son côté, la COSAC Polynésie demande une prolongation des délais d’intégration dans la fonction publique communale.
Le sujet est au coeur des débats à l'Assemblée nationale de Pairs. Alors, à Tahiti, on suit cela de près. En effet, la confédération syndicale des agents communaux de Polynésie française (COSAC) reste en alerte sur le sujet du devenir du statut des agents communaux.

Cette dernière demande, entre autre, la prolongation des délais d’intégration dans la fonction publique communale de trois ans supplémentaires. La COSAC veille aussi au sort des agents qui n’auront pas choisi d’être fonctionnaires.

Écoutez Vatea Heller, le vice-président de la COSAC Polynésie, interrogé par notre journaliste Heipua Teuira

statut ag communaux


Les actions de la COSAC polynésienne, pourtant toute jeune au sein du paysage syndicale, portent ses fruits. Elle rafle six sièges sur dix au Conseil Supérieur. A TIA I MUA et la CSTPFO en comptent respectivement deux.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live