Le coup de gueule des compagnies aériennes françaises contre le gouvernement

transports tahiti
Arrivée French Bee
©Polynésie la 1ère
À deux mois de la conclusion des Assises du transport aérien, lancées par le gouvernement central, des acteurs du secteur très impliqués outre-mer se sont retrouvés au Salon professionnel du tourisme Top Resa à Paris ce mardi 25 septembre.
Marc Rochet le président de French Bee, Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair, Laurent Magnin, PDG d’XL Airways, Laurent Timsit, directeur des affaires internationales et institutionnelles d’Air France, et Alain Battisti, président de la FNAM (fédération nationale de l’aviation marchande) se sont entretenus, ce mardi.

L’objectif des assises est d’améliorer la compétitivité des compagnies françaises, dans le cadre du projet de loi de finances notamment, mais ce n’est pas gagné, à en croire leurs dirigeants…

"On ne demande pas des miracles, on est d'ailleurs prêt en face à créer de l'emploi, de la formation, mais pour l'instant, tout ceci est au point mort", dénonce ainsi le président de French Bee.

Reportage d'Edwige Saint-Thomas


Les Assises du transport aérien qui se sont ouvertes en début d’année, à l'initiative de la ministre chargée des Transports.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live