Cour d'appel : deux victimes des essais nucléaires entendues

justice tahiti
nucléaire
Une explosion sous-marine à Moruroa ©(D.R.)
Deux anciens travailleurs du commissariat à l'énergie atomique sont entendus par la cour d'appel de Papeete. Victimes des essais nucléaires, elles poursuivent leur combat contre l’Etat.
Deux victimes des essais nucléaires poursuivent leur combat contre l’Etat… Ce jeudi 12 novembre, deux anciens travailleurs du commissariat à l’énergie atomique seront entendus par la cour d’appel de Papeete.

En première instance, ils avaient obtenu gain de cause et l’Etat avait été condamné à les indemniser. La France a fait appel de cette décision, ce qui révolte Roland Oldham, le président de l’association Moruroa E Tatou. "C'est inhumain de retarder encore et encore", dénonce l'homme.

Écoutez Roland Oldham, interrogé par Miri Tumatariri

cour appel essais nucléaires

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live