Covid-19 : entreprises, désinfecter à tout prix

coronavirus tahiti
lampes UV / Covid
©Polynésie la 1ère
Se laver les mains, nettoyer régulièrement les surfaces... Selon les études, le virus perdurerait 4h sur le cuivre et le métal mais jusqu’à 6 jours sur du verre. Les entreprises de désinfection rivalisent de créativité pour tenter de garantir le nettoyage le plus efficace.
En ces temps incertains, il est un secteur qui ne connaît pas la crise... Cette entreprise de nettoyage a réussi à stabiliser son activité malgré l’arrivée du virus au fenua. Plus que du nettoyage, ces employées sont désormais spécialisées dans la désinfection des surfaces. 

Mais la désinfection chimique n’est plus la seule solution. Les rayonnements ultraviolets de type C sont utilisés depuis des décennies dans les hôpitaux et usines. Depuis environ deux mois, ils se démocratisent un peu partout à Tahiti. Cette lampe utilise une longueur d’onde précise. Et à en croire Bryan, elle ferait des miracles... Comme preuve de son efficacité, il suffit de se fier à ce repère de couleurs. 
 

Gare aux produits bon marché


Un discours qui a déjà persuadé un bon nombre de commerçants. Le Terevau a prévu de se doter de cette lampe bleue, ainsi que Philippe Vasseur. Le gérant du centre Vaima y voit là un moyen de faire venir ses visiteurs en toute sérénité. Le coût du matériel avoisine le demi million de Fcfp. Il nécessite aussi le nettoyage des surfaces au préalable et d’après certaines études scientifiques, son efficacité est très variable.

Mais, attention, gare aux produits bon marché sur internet.... Certains promettent de désinfecter l’air ambiant mais rien ne permet de prouver une telle efficacité. Physiciens et médecins s’accordent même à dire qu’elle peuvent être dangereuses pour l’homme.
Covid-19 : entreprises, désinfecter à tout prix
Les Outre-mer en continu
Accéder au live