Covid-19 : les autorités misent sur la vaccination

coronavirus tahiti
covid-19 du 11 mars
©Direction Santé

Les statistiques de la covid-19 sont encourageantes. Le nombre de nouveaux cas d'infection est encore à la baisse et celui des vaccinations ne cesse d'augmenter. C'est sur elles que les autorités du Pays misent pour lutter contre le virus.

Baisse des nouveaux cas d'infection (8) en 24 heures, baisse des hospitalisations (6), et augmentation significative des personnes vaccinées. Il faut croire que la stratégie adoptée par le territoire pour juguler l'épidémie de covid-19 porte ses fruits. Les rares arrivées des visiteurs sont contrôlées, le couvre-feu est maintenu, et les vaccinations ne cessent d'augmenter.

Ce matin, le haut-commissaire et le président du Pays ont évoqué la stratégie à venir pour poursuivre la lutte contre la covid-19. Elle passera par une campagne de vaccination massive à Tahiti et dans les îles. Si les centres de vaccination se multiplient, c'est que les quantités de doses de vaccin augmentent au fil du temps. 4 500 par semaine sont attendues à partir de la fin mars, pour atteindre 9 000 doses en avril. 

Dans la seule journée d'hier, plus de 600 personnes ont reçu leur 1ere dose de vaccin. 200 autres ont reçu leur 2e dose. 

Bientôt, 950 doses seront injectées quotidiennement a précisé ce matin le président Fritch.

Ce week-end et les prochains, la présidence du Pays ou encore l'institut Maldardé vont se transformer en centres de vaccination.

Les autorités ont aussi évoqué l'idée d'un carnet de vaccination qui pourrait devenir obligatoire pour les résidents désirant sortir du territoire et y revenir. La même chose serait aussi demandée pour tout visiteur arrivant ici.

Covid-19 : miser sur la vaccination
©Direction Santé

 

 

Washington, 11 mars 2021 (AFP) -
BIDEN VEUT QUE LES VACCINS SOIENT ACCESSIBLES À TOUS LES AMÉRICAINS ADULTES D'ICI LE 1ER MAI
Keywords : politique-pandémie-USA-santé-virus-épidémie
Le président américain va ordonner que les vaccins anti-Covid soient accessibles à tous les Américains adultes d'ici le 1er mai, a indiqué jeudi un responsable américain.
Cet objectif de levée des restrictions d'âge pour être éligible au vaccin "ne signifie pas que tout le monde pourra être vacciné d'ici le 1er mai", a-t-on précisé de même source. 
Le président, qui s'exprimera jeudi dans la soirée depuis la Maison Blanche, évoquera aussi la possibilité pour les Américains de se rassembler "en petits groupes" au moment de la fête nationale du 4 juillet.
jca/dax