covid-19 : peu de nouveaux cas, les vaccinés "2e dose" augmentent

coronavirus tahiti
statistiques covid 1er mars
©Direction de la Santé

Les restrictions drastiques imposées aux nouveaux arrivants, avec entre autres la quatorzaine, et le maintien du couvre-feu portent incontestablement leurs fruits. Des contraintes qui pourraient être levées une fois qu'une grande majorité de la population sera vaccinée.

27 nouveaux cas d'infection en 72 h, soit une moyenne de 9 par jour. La stabilisation de la progression de l'épidémie est bien réelle. Pendant ce laps de temps, heureusement aucun décès n'est à déplorer. Du côté des vaccinations, les personnes ayant reçu leur 2e dose représentent désormais 50% de celles ayant reçu leur 1ere dose. Sur le plan national, le vaccin du laboratoire Johnson et Johnson pourrait bientôt faire son apparition après son homologation par les autorités sanitaires européennes. Il se différencie des autres vaccins, comme celui de Pfizer ou d'AstraZeneca puisqu'"il ne nécessiterait qu'une seule dose. La demande de mise sur le marché a déjà été faite. La décision de l'Agence européenne des médicaments devrait être rendue à la mi-mars".

"Tenir 4 à 6 semaines"

 

S'il suffit d'une dose avec ce vaccin, la population serait donc plus rapidement protégée, en outre-mer comme dans l'Hexagone où là-bas, le président Emmanuel Macron a appelé aujourd'hui à "tenir" encore "4 à 6 semaines" avant de pouvoir desserrer certaines contraintes face à l'épidémie de coronavirus, lors d'un échange avec des jeunes dans un centre de formation aux métiers industriels à Stains (Seine-Saint-Denis).
Interpellé par un jeune homme qui lui demandait de repousser "jusqu'à 19h00 le couvre-feu, parce que c'est dur", le chef de l'Etat l'a exhorté en souriant à "tenir encore quelques semaines", a constaté l'AFP. "Quatre à six semaines", a-t-il ajouté, au cours d'une visite sur le site de L'Industreet.

statistiques covid 1er mars
©Direction de la Santé