Covid, les autotests sont tous négatifs

coronavirus tahiti
tests covid avant embarquement
©polynesie.la1ère
Les résultats des premiers autotests des nouveaux arrivants sont négatifs. C'est le président Edouard Fritch qui l'a annoncé. Ces premiers résultats sont importants d'autant que le pays ne souhaite pas reconfiner car il n'aurait pas les moyens de soutenir à nouveau l'économie.


 
1521 tests négatifs au covid19 sur les 3 541 autotests distribués par l’institut Malardé à l’arrivée des voyageurs depuis le 15 juillet. Des dépistages réalisés après 4 jours de présence au fenua. 
Tous attendent avec impatience les résultats de la seconde vague d’auto-prélèvement car si le chiffre de 2000 retours de tests n’est pas atteint, ce serait très problématique pour le pays.
 

Précautions avant embarquement


Il faut savoir que les touristes en visite au fenua ont également accepté de se faire dépister avant d’embarquer mais ce n’est pas le cas de tous, dans ce cas ils n’embarquent pas.

Il nous est signalé que beaucoup de visiteurs américains sont découragés par les contraintes que nous avons mises en place. Il y a près de 15 % des passagers qui ne sont pas embarqués à Los Angeles, soit par refus d’ATN soit par absence de présentation au comptoir.  

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

Ceux qui embarquent sont ceux qui acceptent le dépistage. Ces mesures sanitaires viennent se rajouter à l’obligation pour les voyageurs de remplir les formalités administratives et engagements mis à disposition sur la plateforme ETIS.
 

Des contraintes qui viennent peser sur le taux de remplissage de la compagnie Air Tahiti Nui


50% sur les vols Los Angeles – Papeete et 20% dans l’autre sens. En attendant des jours meilleurs, la compagnie au tiare vient d’obtenir un nouveau prêt de 1 milliard auprès de la BPI, banque publique d’investissement
en plus d’un premier prêt garanti de 7 milliards de financés par les 3 banques locales.
 

Tout mais pas reconfiner


Depuis la reprise de l’activité, le pays annonce ne pas souhaiter reconfiner la population car le gouvernement n’aura plus les moyens de soutenir l’économie si elle devait s’écrouler à nouveau à cause du dispositif sanitaire. Aujourd’hui, la priorité est la reprise du travail des salariés dans le respect des mesures sanitaires, qu’elles soient recommandées comme le port du masque ou obligatoires comme les tests de dépistages à l’embarquement et à l’arrivée des nouveaux arrivants en Polynésie.
 

autotest négatifs

Les Outre-mer en continu
Accéder au live