Covid : la fédération des associations parents d'élèves demande plus de communication

éducation tahiti
école taiarapu est
©Facebook commune de Taiarapu-Est

La fédération des associations de parents d'élèves de l'enseignement public regrette le manque de partenariat véritable avec le ministère de l’Education dans la prise de décisions. Le manque de communication notamment en ce qui concerne les statistiques de la Covid à l’école.  

Au lendemain de la rentrée scolaire, c'est une rencontre importante ce mardi après-midi entre la ministre de l’Education et la fédération des parents d’élèves. Après avoir rencontré les syndicats des personnels enseignants et non enseignants, lundi, la ministre a invité aujourd'hui, en visioconférence, les présidents des associations de parents d’élèves du 1er degré et 2nd degré, public et privé, afin d’échanger sur les conditions de cette rentrée scolaire.  

Tepanui Snow, le président de cette fédération des parents d'élèves de l’enseignement public, dira à la ministre notamment qu’il souhaite davantage de concertation, plus d’échanges aussi. "Aujourd'hui, on fait un peu les choses en catimini (...) On a aucun chiffre du Covid, de l'éducation pour ce qui concerne le nombre d'élèves qui ont pu être déclarés positifs, le nombre d'enseignants, le nombre de classes qui ont été fermées, donc c'est une question que nous poserons à la ministre", explique le président de la fédération. 

Interview

 

Certains parents d'élèves sont inquiets : 10% des élèves de Polynésie ne sont pas retournés à l'école depuis le mois d'août 2020. Invitée café ce mardi matin, la ministre de l'Éducation entend "aller les récupérer" aussi vite que possible bien qu'elle estime qu'il s'agit essentiellement d'élèves à la santé fragiles. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live