Covid, un premier décès en Polynésie

coronavirus tahiti
premier décès du covid
©polynésie.la1ère
C’était malheureusement prévisible : la covid fait un premier mort en Polynésie. Une personne âgée qui était porteuse de plusieurs pathologies fragilisantes. L’épidémie va encore se répandre, les autorités appellent plus que jamais au respect des gestes barrières.
 
L’information est tombée à la mi-journée. Une personne est décédée de la covid ce jeudi 10 septembre. Il s’agit d’une des personnes de plus de 80 ans qui était hospitalisée au CHPF depuis le 3 septembre. Lors d’un point presse cet après-midi le ministre de la santé a précisé que la personne était porteuse de facteurs de comorbidité.  Il a rappelé que ces facteurs sont les maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension ou l’obésité, le diabète, les maladies pulmonaires.

On savait que un jour on aurait à déplorer un certain nombre de décès j’espère que la liste ne s’allongera pas trop rapidement et qu’elle restera la plus courte possible    

Jacques Raynal, ministre de la santé

Le ministre a insisté sur la nécessité d’appliquer plus que jamais les gestes barrières de manière stricte.
 

2 nouveaux clusters


La personne décédée provenait du quartier Vaitavata à Papeete. Un quartier où a été identifié un nouveau cluster. Un deuxième cluster en lien avec ce quartier a également été identifié. Ce sont des quartiers peuplés avec beaucoup de mouvement et ou les gens n’appliquaient pas forcement toujours les gestes barrières.
 

Réorienter la stratégie


Dans les deux nouveaux clusters 1200 tests ont été réalisés dans ces zones-là.

Plus on fait de tests plus on va en trouver […] Il est probable que dans les 2, 3 jours nous ayons encore une montée du nombre de cas.  

Jacques Raynal, ministre de la santé

La question de réorienter la stratégie se pose aujourd’hui. Est-il utile de tester tout un quartier dont on sait à l’avance que tous les habitants seront probablement positifs ? Il vaut peut-être mieux isoler ces quartiers quelques temps. Des mesures qui pourraient entrer en œuvre avec le passage au stade 4 de l’épidémie. Une décision qui relève de l’Etat.
 

Sur le front de l’épidémie


869 cas déclarés dont 536 guéris ce qui donne aujourd’hui 332 cas actifs.
Il y a encore 8 hospitalisations dont 3 en réanimation. Une de ces personnes serait dans un état sérieux.
 
Covid, un premier décès en Polynésie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live