polynésie
info locale

CPS : cri d'alarme du syndicat des retraités

social tahiti
CPS
©Polynésie 1ère
Selon le Syndicat de Défense des Intérêts des Retraités Anciens et Futurs (SDIRAF), si aucune réforme n'est adoptée d'ici 2016, la CPS devrait se retrouver en grande difficulté notamment pour le payement des retraites.
Ils l’ont maintes et maintes fois annoncé, mais aujourd'hui ce sont les chiffres qui parlent et qui confirment la déroute future de la Caisse de Prévoyance Santé estime le syndicat des retraités (SDIRAF) qui réitère son cri d’alarme.

Selon ce dernier, si d'ici 2016 aucune réforme n’est adoptée, la CPS devrait se retrouver en grande difficulté notamment pour les retraités et les futurs retraités. En clair, il faudra donc renflouer les caisses, cotiser toujours plus mais pour toucher moins à la retraite.

Emile Vernier, président du syndicat, répond à Serge Tau

SDIRAF