polynésie
info locale

Crash d'Air Moorea : des indemnisations très loin des sommes réclamées

catastrophes aériennes Tahiti
Crash d'Air Moorea :des indemnisations très loin des sommes réclamées
Tribunal de Papeete ©Polynésie 1ère
Les avocats des familles avaient demandé près de 2,6 milliards de francs lors de l’audience civile pour une longue liste de préjudices occasionnés par le crash à leurs clients.
Le tribunal civil de première instance a rendu ce matin son délibéré concernant la demande d’indemnisation des victimes du crash d’air moorea. Aucun détail pour le moment sur les motivations du tribunal mais les indemnisations sont très loin des sommes réclamées par les avocats des familles.
 
6 millions pour les veufs et veuves des victimes, 2 millions 5 pour leurs enfants et de 100.000 francs à 1 million pour les autres ayants droit.
Le tribunal de Papeete est semble-t-il resté sourd aux demandes des avocats des victimes. La justice a donc accordé aux familles à peine un plus que le barème pour préjudice d’affection en vigueur dans les tribunaux.

Et c’est en raison de leur statut juridique particulier, que les deux victimes qui travaillaient pour l’union européenne ont obtenu de fortes indemnisations. 155 et 24 millions de francs pacifiques destinées à rembourser les pensions de reversions versées à leurs veuves après l’accident.
Ce jugement ne reflète pas les attentes des avocats des familles. Et il faut s’attendre à une procédure d’appel.

Mais les familles attendent surtout depuis 8 ans, le procès en correctionnelle. La date de début 2016 a été avancée mais rien n’est sûr. Lors de ce volet pénal, aucune indemnisation attendue par les familles mais la détermination des responsabilités du crash. Sept personnes ont été mises en examen dans ce dossier.
Publicité