Crise sanitaire ou pas, le diabète continue sa triste besogne

santé tahiti
diabète
©Pixabay
L’épidémie de covid ne doit pas faire oublier les nombreuses pathologies, les multiples problèmes de santé qui frappent les Polynésiens. Le diabète en fait partie. Il touche 1/5 de la population.

Le diabète est une maladie qui ronge plus d’1 Polynésien sur 5, soit 22% de la population âgée entre 10 et 79 ans.

A 4 jours de la journée mondiale du diabète, est-ce que les diabétiques ont-ils pris conscience de la gravité de leur maladie durant la crise sanitaire ?

Certes le diabète se soigne, mais ne se guérit pas. La maladie survient lorsque l’organisme ne parvient pas à utiliser convenablement le sucre, un "carburant" indispensable à son fonctionnement.

Cette maladie, Toimata âgée de 23 ans l’a découverte il y a un an. La jeune maman présente de l’embonpoint, elle avoue ne pas se préoccuper de sa maladie. 

Toimata

Le diabétologue Jean-Louis Boissin compte 1 800 patients. Sur le territoire depuis 40 ans, le médecin a constaté durant la crise sanitaire, qu’une grande majorité de ses malades ont scrupuleusement suivi leur traitement 

Dr Boissin

Mal soigné, le diabète peut déclencher de graves problèmes de santé au niveau du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins, des yeux et du système nerveux. Cette maladie cardiovasculaire, causée par plusieurs facteurs tels que l’obésité ou encore la sédentarité, est en nette augmentation en Polynésie. 

Ecoutez le reportage de Titaua Doom :

Diabète