De la prison ferme pour le surveillant qui faisait passer des vini à Nuutania

justice tahiti
tribunal / justice / procès
©Polynésie la 1ère

36 mois de prison dont 18 mois avec sursis et mandat de dépôt pour un agent pénitentiaire qui faisait entrer des objets notamment des portables en faveur de certains détenus à Nuutania. Le procureur a dénoncé ce qu’il a qualifié de pacte de corruption.

Un pacte de corruption. C’est de cette façon que le procureur de la République a qualifié l’entente entre des détenus et un agent pénitentiaire pour faire entrer des objets dans la prison de Nuutania. Jeudi, les 4 prévenus ont été jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Le surveillant de 36 ans leur a permis d’obtenir deux téléphones portables.

Compte-rendu d’audience

Le surveillant a été condamné à 36 mois de prison dont 18 mois avec sursis, à une interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique, il est inéligible pour 5 ans, un mandat de dépôt a été prononcé. Les trois détenus ont été condamnés à 6 mois de prison.