Des taote cubains dans les îles, l'idée refait surface

santé tahiti
S'il est déclassé, l'hôpital de Nuku Hiva pourrait perdre son bloc opératoire
©Polynésie 1ère
En métropole, à cause des déserts médicaux dans certaines régions, des collectivités territoriales n'hésitent pas à faire appel à des médecins étrangers, en général venus d'Europe. Ici, les taote manquent cruellement dans les îles. Le ministre de la Santé a parlé d'en faire venir de... Cuba.
ll manque des praticiens dans les archipels, c'est un fait. Du coup le ministre de la Santé Patrick Howell a ressorti une proposition faite en son temps par...Oscar Temaru. Une proposition polémique qui ferait appel à des médecins cubains pour exercer dans les îles, où taote et infirmiers libéraux font cruellement défaut. Souvent ces derniers rechignent à vivre dans des endroits isolés, pas du tout urbains.
En métropole, à cause des déserts médicaux dans certaines régions, des collectivités territoriales n'hésitent pas à faire appel à des médecins étrangers, en général venus d'Europe. Ici, les taote manquent cruellement dans les îles. Le ministre de la Santé a parlé d'en faire venir de... Cuba. ©Polynesie1ere

Ecoutez le reportage d' Axelle Mésinèle :

Des taote cubains dans les îles, l'idée refait surface

Plusieurs pays du Pacifique comme les Salomon, Tuvalu et les Kiribati, se sont plaints, ces derniers mois, du programme de formation cubain en médecine.
Ce qui n'est pas le cas dans la région Caraïbe, où la réputation des médecins cubains a traversé les océans, jusqu'aux Etats-Unis. Il n'est pas rare que des touristes américains en séjour à Cuba bénéficient de soins médicaux sur place, beaucoup moins chers et sans doute aussi bons que chez eux.

En tout cas, en Polynésie, Oscar Temaru soutient à fond cette idée de faire venir des médecins cubains :

Des taote cubains dans les îles, l'idée refait surface

Pour Armelle Merceron, ancienne ministre de la Santé, elle préférerait qu’on incite les jeunes Polynésiens ou étudiants de Polynésie qui font actuellement leurs études de médecine en France à revenir soigner dans les îles :
©Polynésie 1ère
Ce qui n’est pas réalisable pour le moment.
Patrick Howell en a fait le constat :
©Polynésie 1ère
Alors, quelle solution pour une offre de santé moderne et efficace dans un pays composé de 5 archipels et 118 îles quand ses propres citoyens ont du mal à quitter le confort de Tahiti ?
La même question se pose pour les professeurs et pour l’instant, personne ne l’a résolue.

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a de 18h30 et notre JT de 19h.
Des taote cubains dans les îles, l'idée refait surface
Par manque d'infirmier anesthésiste, le bloc opératoire de l'hôpital de Nuku Hiva reste fermé. ©Polynésie 1ère


Renfort à Taiohae
Quoi qu'il en soit, Patrick Howell a annoncé du renfort pour la maternité de Taiohae. Une sage-femme et une infirmière seront à Nuku Hiva d'ici la fin de la semaine. Mais ce qui manque cruellement à l'hôpital de Taiohae, c'est un infirmier anesthésiste. Comme il n'y en a pas, le bloc opératoire est fermé.
Actuellement, les futures mamans sont évasanées au CHPF à Taaone, un mois avant leur accouchement.
Seules les femmes dont la grossesse se déroule normalement et qui ont déjà eu un enfant sont autorisées à accoucher sur place.