polynésie
info locale

Une dictée par solidarité

solidarité tahiti
Une dictée par solidarité
©Polynésie.la1ère
110 élèves du lycée hôtelier se sont prêtés au jeu de la dictée vendredi 19 octobre avec le sourire. C’était pour une bonne cause : la lutte contre la leucodystrophie. 
 
Ils sont concentrés sur leur feuille mais ne risquent pas de mauvaise note. Le professeur à changé aujourd’hui. C’est une ancienne miss Tahiti, Mihimana Sachet qui dicte le texte. L’opération a pour but de sensibiliser les élèves à une maladie rare : la leucodystrophie. 

Les professeurs de français en profitent pour revoir avec les enfants certaines base de l’écriture, comme nous l’explique
Vatina Buisson, professeur de français au micro de Miri Tumatariri :

Vatina Buisson, professeur de français


Tout au long de la journée plusieurs activités sont proposées aux élèves: du sport et de la musique autour du thème de la leucodystrophie.
 

La leucodystrophie est une maladie génétique rare neurodégénérative. Elle paralyse progressivement toutes les fonctions de l’organisme. L’issue est souvent fatale. Elle touche principalement les enfants. En France elle concerne une naissance sur 5000.

 
Une dictée par solidarité
Publicité