polynésie
info locale

Disparition de Laurent Bourgnon : ce que l'on sait pour le moment

faits divers tahiti
toau tuamotu
atoll de Toau tuamotu ©google map
Alors que l'on est toujours sans aucune nouvelle de Laurent Bourgnon, le dispositif de recherches continue de s'étoffer, mais que sait-on sur ce qui s'est passé ?

Que s'est-il passé hier? 

Laurent Bourgnon accompagnait des touristes et un moniteur lors d'une plongée hier vers 8h, après un certain temps, il ce serait éloigné de la palanquée. Vers 9 heures, le moniteur de plongée et les touristes sont remontés sur le bateau, et se sont alors aperçu que Laurent Bourgnon n'était pas remonté. Le moniteur ce serait alors remis à l'eau pour effectuer des recherches.
Selon les premiers éléments donnés par le MRCC et le Haut Commissariat, les 3 membres de l'équipage restant (moniteur de plongée, cuisinier et  hôtesse) ont eu des difficultés pour donner l'alerte.
Au MRCC, l'appel radio aurait été reçu à 11h45 hier.
La passe de l’atoll de Toau est plutôt dangereuse. Il y a beaucoup de courant. En "paumotu" (langue des tuamotu), cette passe porte le nom de Fakahuna, ce qui veut dire « se cacher » ou "cacher"
D'ailleurs toujours selon les autorités, le courant était sortant au moment de la plongée, deux hypothèses sont donc possibles:
Il aurait été entraîné vers le fonds ou il aurait dérivé en surface.
Le maire de Fakarava, Tekurio Tuhoe déplore cet accident, d’autant que l’endroit où a disparu le navigateur était réputé dangereux, il le confirme par téléphone à Miri Tumatariri

Tuhoe Tekurio maire de fakarava



 

Les moyens mis en place pour les recherches:

Sur place les recherches ont débuté dès l'après midi hier et ne ce sont interrompues qu'en début de soirée.
Elles ont repris au lever du jour. Un hélicoptère et un avion militaire quadrillent la zone, sur l’eau, quatre bateaux et toujours les deux « annexes », les deux zodiacs du Jambo, le bateau de Laurent Bourgnon. Sous l’eau quatre plongeurs venus de l'atoll voisin Fakarava. Ces plongeurs sous-marins devraient recevoir du renfort dans le cours de la journée.
Sur l’atoll de Toau, la coordination des secours est difficile. Le centre de secours et de recherche en mer (MRCC), qui pilote l’opération est à Tahiti, à 400 kilomètres de Toau. L'atoll le plus proche, Fakarava, bien connu des amateurs de plongée, est à 45 minutes de bateau. A Toau, pas de téléphones et encore moins de réseau de téléphone portable. Il n’y a pas non plus de réseau VHF.
Yvan, le frère de Laurent Bourgnon, qui vient d'achever un tour du monde à la voile, en solitaire, est parti de Paris ce matin et devrait arriver à Tahiti demain matin pour se joindre aux recherches.
Publicité