polynésie
info locale

Disparition de deux légendes de la chasse sous-marine, Jack Bennett et Jean-Claude Bourdelon

sport tahiti
Jean-Claude Bourdelon (au centre avec la casquette), entouré des nombreux champions qu'il a coachés.
©La fédération Tahitienne des Sports subaquatiques de Compétition
Le monde de la chasse sous-marine polynésienne est en deuil. Jack Bennett et Jean-Claude Bourdelon, deux grands champions qui ont contribué à l’essor et à la promotion de la pêche sous-marine dans les années 70, nous ont quittés.
Chacun à leur façon, ces deux hommes aujourd'hui disparus ont marqué l'histoire de la chasse sous-marine en Polynésie.

Dans le temps, les Polynésiens utilisaient les fusils hawaiiens, sorte de frondes composée d’un morceau de chambre à air et d’une flèche. Ce type de fusil appelé pole spear est encore utilisé à Hawaii. Dans les années 50 Jack Bennett révolutionne ce système en y ajoutant une gâchette réalisée grâce à un système ingénieux de cuillère maintenue avec des morceaux de chambre à air sur des bois de "pūrau".

Ce système sera amélioré par la suite pour devenir le fameux "patara’a tahiti".

Jack était aussi un grand pêcheur. Il a été champion de Polynésie en 1963 avec le non moins célèbre Jean Tapu. Ce dernier sera champion du monde quelques années plus tard avec un fusil équipé de ce fameux "patara’a tahiti" avec lequel il pêchera toute sa vie.
 
Jack Bennett
©Fédération Tahitienne des Sports subaquatiques de Compétition


C’est à Moorea que le corps de Jack a été enterré.

Jean-Claude Bourdelon a formé des générations de chasseurs

Compétiteur, entraîneur officiel de notre sélection dans les années 70, membres fondateurs de la fédération tahitienne de chasse sous-marine, propriétaire et gérant d’une des plus grosses enseignes d’articles de pêche, Jean-Claude a toujours gravité autour de la pêche sous-marine.

Il a coaché, entraîné ces équipes pendant plus de 20 ans, et des générations de champions se souviennent de ce visionnaire qui était de bon conseil et chérissait le monde sous-marin.

Jean-Claude fait partie des quelques rares pêcheurs sous-marins à avoir reçu la médaille de la jeunesse et des sports.

La fédération Tahitienne des Sports subaquatiques de Compétition, ainsi que tous les présidents de club, transmettent leurs condoléances aux familles endeuillées.
 
Publicité