polynésie
info locale

Drame de Hitimahana : une marche en hommage aux victimes

faits divers Tahiti
Hitimahana-drame-noyade-enfants
C'est à la pointe de Hitimahana, à Mahina, que le drame s'est déroulé. ©Polynésie 1ère
Un mois après la noyade de trois enfants à Hitimahana, une marche est prévue ce dimanche 27 septembre à Mahina. Elle partira à 16h du collège de la commune.
Le terrible drame avait ému les Polynésiens. Près d'un mois après la noyade de trois enfants à Hitimahana, une marche est organisée par les familles des victimes ce dimanche, à Mahina. Elle démarrera du collège de la commune à 16h, et se poursuivra en direction de la plage où une prière sera dite.

Waikihani, Teihotu et Atea, âgés de 3, 4 et 5 ans, ont été retrouvés mort noyés sur la plage de Hitimahana, le 15 août dernier. C'est un pêcheur au filet qui a fait la terrible découverte. Les trois petites victimes étaient sur la plage avec leurs proches lorsqu'ils ont échappé quelques minutes à la surveillance de leurs parents. Secourues sur place par les pompiers et les médecins du SMUR, elles n'ont malheureusement pas pu être sauvées. Selon les premiers éléments de l'enquête menée par le parquet, le médecin légiste n'a relevé aucune trace de violence sur les corps mais a confirmé la présence d'eau dans les poumons prouvant ainsi la noyade.

Aucune signalétique interdisant ou rappelant les règles de baignade n'est présente sur cette plage, comme c'est le cas dans d'autres lieux de baignade à Tahiti. Au lendemain de cette tragédie, la mairie de Mahina avait lancé une campagne de sensibilisation pour rappeler les règles en matière de baignade. Aujourd'hui, la commune souhaite passer la vitesse supérieure et envisage d’organiser des ateliers d’information dans les quartiers mais aussi de former des jeunes aux premiers secours et au sauvetage en mer.
Publicité