publicité

Eau potable et traitement des déchets pour Jean Jacques Urvoas à Rangiroa

Après Tikehau, le président de la commission des lois à l'Assemblée nationale s'est rendu à  Rangiroa.  Il a rencontré le conseil municipal pour étudier la distribution de l'eau potable mais aussi le traitement des déchets et la création de la communauté des communes des Tuamotu de l'Ouest.

Réunion conseil municipal de rangiroa et Jean jacques Urvoas © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Réunion conseil municipal de rangiroa et Jean jacques Urvoas
  • Lai Temauri
  • Publié le , mis à jour le
ll est arrivé le 22 février dernier pour une mission de 10 jours. Jean Jacques Urvoas le président de la commission des lois à l'assemblée nationale s'envole demain matin pour Paris après avoir rencontré de nombreux élus et visité plusieurs îles.  Jean Jacques Urvoas a pu se rendre compte de la difficulté des atolls à fournir de l'eau potable à sa population. A Rangiroa, c'est l'eau de pluie qui est récupérée dans des cuves et distribuée par la suite. Cette eau filtrée est vendue 10 francs le litre.

Le problème reste entier pour les déchets. L'enfouissement n'est pas possible, on creuse et on trouve la mer. Rapatrier sur Tahiti, trop cher, oui l'expédition est à la charge des communes. En attendant une solution pérenne, le dépotoir sauvage est de rigueur :
Dépotoir de Rangiroa © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Dépotoir de Rangiroa


Carmen Doom et Eric Tang ont interrogé le président de la commission des lois ce matin à l'issue de la réunion avec le conseil municipal de Rangiroa :
Rangiroa : eau potable et traitement des déchets pour Jean jacques Urvoas
interview du président de la commission des lois à l'assemblée nationale



1 425 440 882

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play