polynésie
info locale

Elections Sénatoriales, mode d’emploi

élections sénatoriales tahiti
élections
©P.1ère
Parmi les 348 sénateurs qui siègent au Palais du Luxembourg, 178 seront renouvelés au suffrage universel indirect le 28 septembre pour 6 ans.
Il s'agit des sénateurs des 58 départements métropolitains dont l'ordre minéralogique va de l'Ain (1) à l'Indre (36) et du Bas-Rhin (67) au Territoire-de-Belfort (90), à l'exception des départements d'Ile-de-France. Un département d'outre-mer, la Guyane, est également concerné, ainsi que quatre collectivités d'outre-mer (Saint-Barthélemy, îles Wallis et Futuna, Saint-Martin, Polynésie Française) et six sénateurs représentant les Français établis hors de France.
             
Parmi les 178 sièges concernés, 119 sont à pourvoir à la représentation proportionnelle et 59 au scrutin majoritaire. Les listes qui se présentent à la proportionnelle doivent être paritaires, c'est-à-dire composées alternativement d'un homme et d'une femme, ou l'inverse. Au scrutin majoritaire, le candidat et son suppléant ne peuvent pas être de même sexe.
             
Le collège électoral se compose des députés et des sénateurs, de l'ensemble des conseillers généraux, des conseillers régionaux, mais surtout des délégués des conseils municipaux qui représentent 95% des électeurs des sénateurs. Le nombre total de grands électeurs cette année est de 87.534. Le vote est obligatoire.
             
Enfin pour pouvoir se présenter il faut avoir 24 ans révolus.
 
Source : AFP
             
 
Publicité