Emplois fictifs : les mis en cause devront passer à la caisse

justice tahiti
Gaston Flosse
Image d'archive ©Polynésie 1ère
A Paris, la Cour des comptes a rendu son arrêt définitif dans le volet financier de l'affaire dite des emplois fictifs de la présidence Flosse. Les mis en cause devront payer une amende.
231 millions de fcp c'est le montant de la facture. A Paris, la Cour des comptes a rendu son arrêt définitif dans le volet financier de l'affaire dite des emplois fictifs de la présidence Flosse.

Entre 1996 et 2004, des élus municipaux et des syndicalistes ont été embauchés et rémunérés par la présidence de la Polynésie française alors qu'ils travaillaient dans leur mairie ou dans leur syndicat.

emploi fictif


Les mis en cause dans cette affaire des emplois fictifs devront aussi payer une amende. Gaston Flosse devra de son côté s'acquitter d'une amende d'un total de 11.5 millions de fcp.