polynésie
info locale

L'endométriose, ce mal méconnu

maladie tahiti
L'endométriose, ce mal méconnu
Comme près d'une femme sur dix, Mélissa est atteinte d'endométriose depuis ses 14 ans. ©PTT
Elle concerne près d'une femme sur dix, pourtant cette maladie est méconnue... pour ne pas dire tabu. Une jeune femme de 28 ans atteinte d'endométriose a accepté de nous raconter le calvaire qu'elle vit depuis ses 14 ans.
Melissa a 28 ans. En apparence, cette institutrice, adepte du fitness, est en pleine forme. En réalité, elle vit depuis 14 ans avec une maladie extrêmement handicapante et douloureuse : l'endométriose.
 

" Ca a commencé avec de petites douleurs dans le bas de mon ventre, qui se sont intensifiées avec le temps. La sonnette d'alarme pour moi, ça a été quand j'ai commencé à atterrir aux urgences à cause de mes douleurs."

Mélissa, atteinte d'endométriose


L'endométriose est une maladie répandue: selon les statistiques dont on dispose, elle concerne une femme sur 10 en métropole. Pourtant elle est peu connue, en France, comme en Polynésie. Cette pathologie entraîne des règles très douloureuses, et son diagnostic est souvent tardif.

Mélissa a raconté à Mélissa Chongue et Patrick Tsing Tsing son chemin de croix médical.
 
©polynesie

Melissa peut compter sur le soutien de l’Association EndoPolynésie, créée il y a plus d’un an. Sa Présidente, Ruita Kato, elle-même atteinte de cette maladie, organise régulièrement des groupes de parole.

L’endométriose peut parfois causer des complications et même une infertilité, dans les cas les plus graves. Il n'existe aujourd'hui aucun traitement définitif. 
L’endométriose, ce mal méconnu