publicité

Enquête sur un décès mystérieux à Papeete

Un homme a été retrouvé mort par sa soeur dans un immeuble du quartier du commerce à Papeete. On ne connaît pas les causes de sa mort. La possibilité d'un décès dû au virus ébola a été évoquée puis écartée.

  • Par Hélène Harte
  • Publié le , mis à jour le
Le corps de ce trentenaire a été retrouvé par sa sœur dans un appartement de l’immeuble Siou Lee dans le quartier du commerce à Papeete.
Il revenait d’Afrique et se plaignait de fièvre. Craignant un cas d’ébola, le docteur Mallet de la direction de la santé est intervenu en combinaison. Le médecin légiste aurait refusé d’autopsier le corps tant que le parcours de la victime n’a pas été clairement identifié. Il réclame un certificat de non contagion. Selon les premiers éléments, le jeune homme n’aurait pas séjourné dans des pays où le virus ébola sévit. Plus d'informations dans nos prochaines éditions.

Sur le même thème

  • santé

    L'ordre des médecins met fin au titre actuel d'homéopathe

    Le Conseil de l'Ordre des médecins a mis fin au titre actuel d'homéopathe pour les futurs médecins, tout en envisageant de l'accorder à l'avenir sous réserve de la création d'un "éventuel diplôme interuniversitaire", indépendant de l'industrie pharmaceutique.

  • santé

    La dengue ne faiblit pas en Polynésie

    Selon les derniers chiffres de la Direction de la santé et du bureau de veille sanitaire, on comptabilise 1058 cas autochtones depuis le début de l’épidémie.
     

  • santé

    Octobre rose : le dépistage mieux remboursé

    Le cancer du sein peut être soigné s’il est détecté tôt. C’est tout l’enjeu du dépistage. Pour ce mois de sensibilisation la direction de la santé annonce qu’elle va mieux rembourser l’échographie du sein.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play