Entre Paris et Bucarest, un Tahitien fait du « Social Express »

social tahiti
Entre Paris et Bucarest, un Tahitien fait du "Social express"
©Gvt Polynésie
« Social Express », compétition destinée à faire connaître l’économie sociale et solidaire (ESS) a été lancée, vendredi 18 juillet, à la Délégation de la Polynésie. Heremoana PUHETINI, jeune diplômé polynésien de l’Ecole supérieure de commerce de Tours, en est l’un des créateurs.


Cette épreuve, calquée sur l’émission « Pékin Express » diffusée sur M6, se déroule jusqu’au 3 août, une semaine à Paris et la suivante à Bucarest. Elle réunit une vingtaine de candidats, étudiants ou jeunes actifs.
Une cinquantaine de personnes ont assisté à la soirée de lancement. Elles ont été accueillies par Gérald HUIOUTU, chef du service de la Délégation de la Polynésie française à Paris qui s’est réjoui qu’un Polynésien soit à l’origine de cette belle idée. Heremoana PUHETINI a imaginé cette expérience avec des amis et des experts en finance participative, en projets communautaires ou encore en thématiques du voyage collaboratif.
Concrètement, il s’agira pour les candidats, ces « voyageurs du changement », d’aider des projets sociaux de villes à relever des défis qui ont pu se présenter à eux lors de leur parcours entrepreneurial, que ce soit à Paris ou à Bucarest.

Découvrir l’économie sociale et solidaire

Le 18 juillet, un tirage au sort a eu lieu et les équipes ont été constituées. Chaque semaine de compétition se déroule en deux temps : durant cinq jours les candidats doivent cerner et répondre à la problématique posée par leur entrepreneur social qui a le rôle de chef d’équipe. Les deux jours suivants, ils s’attachent à faire connaître et valoriser leur solution au cours d’événementiels dans les deux capitales.

A l’issue de l’épreuve, un  jury d’experts est chargé de désigner l’équipe gagnante. Outre la réponse apportée à un besoin concret de l’entreprise, ce jeu a notamment pour vocation de faire connaître l’entrepreneur social au plus grand nombre.

Pour tous ces jeunes volontaires il s’agit d’une expérience unique, sociale, et entrepreneuriale. L’occasion de découvrir l’ESS, tout en étant utile et dans l’action. L'économie, sociale et solidaire, Heremoana PUHETINI la juge « trop cloisonnée et non accessible au grand public » et dont on parle beaucoup sans savoir à quoi elle correspond vraiment. "Social Express" a pour but de la mettre en lumière et de donner de nouveaux repères au grand public.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live