polynésie
info locale

L'épidémie de grippe prend de l’ampleur

maladie tahiti
Urgence / grippe
©Polynésie 1ère
Une épidémie de grippe sévit sur le territoire. Depuis le début de l’année, 28 personnes ont dû être hospitalisées. Selon Marine Giard, responsable du bureau de veille sanitaire, cette épidémie suit celle qu'il y a actuellement en France métropolitaine.
Selon le bulletin de veille sanitaire, le nombre de consultations pour syndromes grippaux est en augmentation par rapport aux deux dernières semaines. Au total, 110 cas ont été déclarés par les médecins. Les premiers virus ont été détectés début janvier, l'épidémie a été déclenchée en février.

"On surveille la grippe de différentes façons : par le réseau de médecins sentinelles qui nous déclarent les syndrômes grippaux. 263 cas ont été déclarés depuis le début de l'année (...) Il y a aussi des prélèvements faits (...) et des hospitalisations (...) Cette épidémie suit celle qu'il y a actuellement en France Métropolitaine", explique Marine Giard, responsable du bureau de veille sanitaire.
 

Interview

Les précautions à prendre
Les autorités de santé invitent les personnes fragiles à se faire vacciner. Il s'agit en priorité :
 
- des personnes âgées de 60 ans et plus ;
- des personnes (adultes et enfants) en affection longue durée (« Carnet rouge ») ;
- des femmes enceintes, dès le début de la grossesse ;
- des personnes en situation d’obésité.

Il est également recommandé de tenir les personnes fragiles (âgées, en ALD, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades.

Par ailleurs, quelques précautions sont à prendre pour éviter de tomber malade :

- Dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou éternue.
- Eternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir.
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle.
- Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être passé par des lieux très fréquentés (bus, salle d’attente…).
Publicité