polynésie
info locale

Essais britanniques : Fidji, de guerre lasse, décide de dédommager les vétérans

nucléaire tahiti
essais
©(D.R.)
Le gouvernement des îles Fidji, ancienne colonie britannique jusqu’en 1970, a laissé entendre en début de semaine son intention de prendre en charge lui-même le dédommagement des anciens travailleurs des essais nucléaires britanniques dans le Pacifique.
Ces travailleurs, dont les doléances traînent depuis des années devant les tribunaux londoniens, se trouvaient sur zone, à bord de bateaux britanniques, lors des essais atmosphériques de la première bombe atomique britannique (H, à hydrogène), testée entre 1956 et 1958 au large de l’île Christmas (Kiritimati).

Ce groupe est constitué de plus de soixante dix Fidjiens, mais aussi de citoyens britanniques et Néo-zélandais.
Ils demandent dédommagement en raison des maladies dont ils souffrent depuis. À Fidji, la Fiji Nuclear Test Veterans Association (FNTVA), qui s’est associée à une longue et épuisante bataille juridique devant les tribunaux britanniques, ces dix dernières années, estimait en 2009 que 189 individus, anciens travailleurs ou leurs survivants, seraient en position de revendiquer des dédommagements du fait des maladies (pour la plupart des cancers, des leucémies et des maladies de peau) occasionnées par la présence sur le site de ces essais nucléaires au cours d’une campagne d’essais placée sous le nom de code « Grapple ».

À l’origine, près de trois cent anciens travailleurs de Fidji (alors colonie britannique) auraient participé à ces essais. Les deux tiers sont depuis décédés.

D'après PAD, http://newspad-pacific.info
Publicité