polynésie
info locale

Extractions de la Taharuu : Ia Ora Taharuu et le maire contre le transfert

environnement tahiti
Extractions de la Taharuu : Ia Ora Taharuu et le maire contre le transfert
©Polynésie 1ère
Les travaux d'aménagement de la Taharuu ont repris depuis le 21 janvier. 100 000 m3 de matériaux doivent être extraits. 3 fois plus que les déchets post-intempéries chariés par les rivières de la côte Est en décembre. La Direction de l'équipement envisage de stocker le tout-venant à Taravao.



C’est au pied du pont que les membres de l’association Ia Ora Taharuu se sont réunis. Une rencontre avec la presse pour alerter l’opinion publique. Car l’association qui milite pour la préservation de ce milieu ne souhaite pas que le tout-venant extrait du lit de la rivière soit acheminé vers d’autres communes. 

Ecoutez le président du comité de suivi :

©Polynésie 1ère

Une information confirmée par un responsable de la Direction de l’équipement. Deux sites de stockage sont en cours d’évaluation par les services de l’environnement et de l’équipement. Faratea et une terre domaniale située derrière le circuit de moto-cross de Papeari.

Problème, le maire de Papara s’oppose lui aussi à ce transfert. S'il avoue qu'il a effectivement signé l'autorisation d'exploitation, il remarque qu'il n'a pas été fait mention de transfert des matériaux vers Faratea. Surtout, il s'est opposé à ce transfert devant la population lors des dernières élections municipales anticipées.

Ecoutez-le :

©Polynésie 1ère

Y'a-t-il eu manque de concertation, rétention d'information, ou simple oubli de communiquer ? Les débats lors des prochaines réunions tripartites risquent d'être houleux.

 
Publicité