Du grabuge à l’aéroport

transports faaa
Air tahiti
©polynésie.la1ère
Vendredi 27 octobre dans la soirée, un vol d'Air Tahiti a été annulé alors que les passagers étaient déjà dans l’avion. Le vol n’a pas pu être remplacé avant le lendemain matin. Certains passagers excédés se sont énervés, la police à du intervenir.

 
Le vol Papeete-Huahine de 18h00 vendredi ne s‘est pas passé comme prévu. Alors que l’embarquement est terminé et que les moteurs démarrent, l'appareil revient au parking en raison d’un incident technique. Les passagers sont débarqués dans la salle d'attente du terminal et attendent toute la soirée un nouveau vol. Plusieurs fois reporté il n'aura finalement pas lieu.

Les passagers excédés refusent alors de quitter le terminal. Ils dénoncent l'absence de communication de la part d'Air Tahiti qui les aurait littéralement abandonné à leur sort avant de les obliger à sortir sous la menace des policiers.


ils nous ont dit soit vous sortez tous soit ca va mal se passer

Daniel 
Passager mécontent 
©polynesie
Dans la soirée la compagnie accepte alors de loger les passagers dans des hôtels de la côte pour un départ ce samedi matin.

Terau 
Passager mécontent
©polynesie
Un vol de remplacement est parti ce samedi matin à 11h30 de Tahiti.

Dans l'après midi Air Tahiti a adressé ce communiqué:
Communiqué Air Tahiti


Air Tahiti tient à présenter ses plus sincères excuses aux passagers du vol VT 3801 du vendredi 26 octobre ainsi qu’à leurs familles, pour les désagréments rencontrés suite au retard de ce vol et à sa reprogrammation au lendemain.

En cette période de forte affluence, avec les départs en vacances scolaires et Hawaiki nui, ce vol, qui était initialement prévu à 18h, a été retardé une première fois avec un décollage à 20h20. Un nouveau retard a décalé le départ du vol à 21h35.
Pendant cette attente, des boissons et des casse-croûtes ont été offerts à l’ensemble des passagers et un repas végétarien a été fourni à un passager qui en avait fait la demande.

A 22h, le vol ne pouvant toujours pas opérer, les passagers ont été informés d’un report au lendemain et ont été pris en charge par Air Tahiti, dans les hôtels Intercontinental et Méridien, pour ceux qui ne disposaient pas d’un logement à Tahiti

Un certain temps a été nécessaire pour que les agents de sureté rendent les salles d’embarquement/débarquement accessibles et que chacun puisse récupérer ses bagages. Tout au long de cette attente, les personnels de la compagnie ont fait le maximum afin de rassurer les passagers et de leur fournir une assistance.

Les passagers ont pu rejoindre Huahine ce jour samedi 27 octobre à 11h50.

Air Tahiti leur renouvelle toutes ses excuses ainsi qu’à leurs familles.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live