Face à la recrudescence des agressions, il est temps de réagir

violence tahiti
Face à la recrudescence des agressions, il est temps de réagir
Vendredi dernier, une jeune fille a été agressée en bas du Tahara'a. ©Polynésie 1ère
Ces derniers temps, les médias ont rapporté plusieurs faits relatifs à des violences physiques ou sexuelles. Avec parfois, la mort au bout. Vendredi dernier, une jeune fille a encore été agressée. Face à cette recrudescence, parents et juristes semblent démunis. Les autorités ont décidé de réagir.
Stéphane a tout d’un homme heureux. Son commerce marche, plutôt bien, du moins suffisamment pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais il y a 5 jours, sa vie a failli partir en éclats.
Face à la recrudescence des violences il est temps de réagir - Ismael Tahiata / Mirko Vanfau

Son unique fille, s’est faite agressée par un individu alors qu’elle faisait son footing. C’était, vendredi dernier dans la descente du Taharaa :

Si la fille de Stéphane s’en tire plutôt bien, la jeune adolescente de Bora Bora, agressée, puis violée samedi dernier est traumatisée à vie.

Hier, lors du séminaire des commandants de brigades de la gendarmerie nationale, le haut-commissaire a été clair :
le nombre des agressions physiques et sexuelles, a augmenté de 6,7%, soit 129 cas de plus par rapport à 2014. Et l’année est loin d’être finie !

Chaque jour, Temata’i et Cécile, juristes de l’Association polyvalente d’actions judiciaires - APAJ - sont témoins de cette réalité.
Entre les audiences en correctionnelle et les nombreux entretiens avec les victimes, elles ne peuvent que déplorer la situation :

En clair, c'est un problème sociétal profond : +6.7% pour les agressions physiques et sexuelles, et +10% pour les vols avec violences.
Face à cette recrudescence, l’Etat propose un plan de prévention de la délinquance. La présence des forces de l’ordre sera renforcée aussi bien par les effectifs de la gendarmerie, que ceux des polices nationale et municipale.
Si la sécurité est de la compétence de l’Etat, c’est aussi l’affaire de tous.

Face à la recrudescence des agressions, davantage de prévention
Hier, lors de la conférence réunissant les commandants de gendarmerie. ©Haut-commissariat
Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a à 18h30 et notre JT à 19h.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live