publicité

FIFO

rss

FIFO 2015 : Les réactions du public

En quatre jours de projection, sans compter ce week-end, on remarque que le FIFO 2015 rencontre un vif succès auprès de la population. Vos avis sur les films que vous avez visionné.

Standing ovation dans le grand théâtre pour le film Kumu Hina
Standing ovation dans le grand théâtre pour le film Kumu Hina
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Annie, visiteuse : « J’ai vu un film sur l’initiation d’un petit garçon à la pêche à la bonite qui m’a beaucoup plu. Et Bobby aussi était très émouvant. Les témoignages et aussi les images de Bobby en concert… c’était vraiment très touchant ! »
 
Thérèse, visiteuse : « J’ai vu Kumu Hina et c’était bien. La fille entourée de garçons et c’est elle qui mène la danse, comme c’est une garçon manquée. C’était génial. Et là je vais alors voir un autre film sur les mathématiques.  »
 

Georgette, visiteuse : « J’ai visionné Kumu Hina en premier, soveireignty dreaming et un autre… moi j’ai vraiment aimé Kumu Hina et là il faut que j’aille voir Big Boss et Black Panther parce que je veux visionner des films sur les femmes océaniennes. »
 
Vaea, visiteuse : « Je suis là depuis deux jours et hier j’ai vu sept films. J’ai bien aimé le Test, sur l’initiation des adolescents… c’était très intéressant. Et comme je suis venue avec ma sœur, là on a prévu de visionne tous les films en rapport avec la condition féminine dans l’Océanie. »
 
Christophe, journaliste : « C’est une belle année ! Perso, il y a le film sur le Vaka Maori qui m’a scotché… c’est le plus puissant en charge émotionnelle, il est très dans l’esprit FIFO. Après, les trois films locaux, Destremeau, Bobby et Tatau ont leurs chances, soit pour le prix du public ou même le prix du jury. Au moins un, c’est sûr. Et puis j’ai beaucoup aimé Shark Girl, parce que cette jeune fille Madisson est incroyable et la mise en scène est magnifique. »
 
Solange, employée de TFTN : « Moi qui suis souvent à l’entrée du Grand Théâtre, j’ai vu que les gens ont beaucoup apprécié Bobby. Les gens sont vraiment contents de venir au FIFO. Il y en a qui restent toute la journée, qui sont déjà là pour le petit déjeuner,  ils visionnent des films, ils déjeunent et puis retournent en séance… et certaines personnes le font pendant trois jours. »

Suzanne, visiteuse : « J’ai vu Kumu Hina, Bobby et puis le film sur les homosexuels surfeurs. Mon préféré, c’était le premier, sur Hina parce que c’était un homme et il s’est transformé en femme. Et pour moi, l’histoire elle est belle parce qu’elle parle aussi de sa culture. Elle est courageuse et moi c’est ça que j’ai aimé. Je vais rester là toute la journée. »

 
Flora, retraitée : « J’ai aimé Te Hono Ki Aotearoa, l’Odyssey dans les îles et puis Shark Girl… j’ai vraiment adoré ce rapport avec les requins parce qu’on les voit comme des mangeurs d’hommes et puis finalement, c’est l’homme le barbare, c’est lui qui les agresse. On devrait respecter davantage les requins. »





Vaea, visiteuse : « Je ne connais pas très bien par cœur… mais j’ai vu l’Odyssey Pacifique c’était super sympa. Et puis là je veux voir Rapa Nui, Shark Girl et puis Life on the reef. Je veux faire ça en une journée. »

Jean-Louis, de Moorea : « J’ai vu le film sur le mahu de Hawaii, Kumu Hina… et je pense que ça donne une idée de ce que peut être un mahu. Je voulais allez voir les horizons chimériques, mais au niveau des places, ce n’est pas toujours évident, surtout au petit théâtre. Sinon je veux aller voir la révoltes des rêves sur les aborigènes, life on the reef et le film sur le sental en Australie. »
 
 Patrice, de Moorea : « On a vu le film sur Bobby, ça nous a permis de le connaître un peu mais bon… un peu déçu parce qu’on parle de renouveau culturel mais pour employer le mot renouveau il faut une base de départ… et dans le film on ne montre pas assez ça ! Mais le personnage est très attachant ! Sinon, on a vu un film sur les requins, avec de belles images mais bon, c’est assez facile à faire de nos jours ! Mais ça fait toujours plaisir. »
 

Sur le même thème

  • FIFO

    Le FIFO fait des petits en Amazonie

    Le Festival International du Film documentaire Océanien essaime à l'autre bout de la planète et donne naissance au FIFAC : le Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes dont la première édition aura lieu en octobre à St Laurent du Maroni en Guyane.

  • FIFO

    Pour la première fois le FIFO hors les murs à Futuna

    Le FIFO hors les murs se déroulera à Wallis et Futuna du 13 au 17 mai. Nouveauté cette année : des projections auront lieu pour la première fois à Futuna.
    10 Mai
  • FIFO

    Le FIFO à Nuku Hiva

    Comme chaque année le Festival International du Film documentaire Océanien joue les prolongations dans les îles.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play