FIFO 2017 : Tahiti capitale océanienne du film documentaire en février prochain

cinéma tahiti
FIFO 2017 :  Tahiti la capitale océanienne du film documentaire
©FIFO
Le FIFO 2017 aura lieu à la maison de la Culture du 4 au 12 février prochain. Tahiti deviendra la capitale océanienne du film documentaire. C’est également un évènement culturel d’importance qui permet la promotion de la région à travers ses images. 40 films seront présentés au public
L’Océanie est une région du monde marquée par la richesse de son histoire, par la diversité de ses peuples et leurs cultures et par l’étendue de ses territoires. Elle demeure néanmoins mal connue et peu représentée à travers le monde. Un des objectifs du FIFO est de faire de Tahiti la capitale océanienne du film documentaire afin de permettre aux Océaniens de se rencontrer et de se révéler aux yeux du monde.

Trait d’union entre le monde polynésien, micronésien et mélanésien, depuis sa création, le FIFO est devenu un lieu privilégié où la parole est donnée à l’Homme du Pacifique. C’est également un évènement culturel d’importance qui permet la promotion de la région à travers ses images.

Le FIFO est un rendez-vous incontournable pour un véritable partage du patrimoine audiovisuel océanien dans un monde où le poids et la voie de l’image sont des axes majeurs et privilégiés de l’établissement du dialogue et de l’échange.

Le festival est né en 2004 sur une idée fédératrice de Walles Kotra, alors directeur régional de RFO Polynésie et Heremoana Maamaatuaiahutapu ancien directeur de Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la Culture. Le FIFO a, année après année, conquis le public océanien. Il a rapidement attiré les réalisateurs d’Océanie et du monde entier qui y ont vu une formidable occasion de porter un regard nouveau sur la région à travers le prisme de l’authenticité et de la diversité, deux éléments-clés de son succès immédiat. L’association du FIFO aura le plaisir d’organiser le 14 ème Festival International du Film documentaire Océanien du 04 au 12 février 2017.

Conférence de presse FIFO 2017
©Polynésie 1ère


Parmi les membres du jury 2017: Stéphane Martin, président du jury (France), actuel président du Musée du Quai Branly ; Michel KOPS, (France) Journaliste ; Sacha Wolff, (Nouvelle Calédonie) réalisateur ; Haunui Royal,  (Nouvelle Zélande) Directeur de la programmation pour Māori Television en Nouvelle Zélande, Lisette Marie Flanary, (Hawaii) professeure associée de « Native Indigenous Creative Media » à l’université de Hawaii à Mānoa et Chantal T. Spitz, (Polynésie française) écrivaine océanienne

142 films documentaires ont été inscrits pour le FIFO 2017. Venant des quatre coins de l’Océanie ou d’ailleurs, tous ont été produits après le 1er janvier 2014. Ils représentent la diversité et l’authenticité des peuples, des cultures, des enjeux et des consciences océaniennes du 21 ème siècle. Ces films incarnent, de fait, l’essence de l’industrie audiovisuelle de notre région. 40 films documentaires ont été finalement sélectionnés : 14 films en compétition, 16 films hors-compétition et 10 films dans les écrans océaniens sont aussi sélectionnés pour la nuit du court-métrage océanien.

142 films parmi lesquels 28 viennent de Nouvelle Zélande, le record de participation de ce cru. 27 films sont d’Australie, 22 de Polynésie française, 19 de France, 14 de Nouvelle Calédonie, 6 de Hawaii, 6 de Papousie Nouvelle Guinée, 6 de Guam etc..

A noter que le documentaire de notre consoeur journaliste à Polynésie 1ère, Cybèle Plichart, intitulé " Te Reo Tumu- la langue maternelle" ,  a été retenu dans la catégorie hors compétition.
Marie Noelle Fremy, membre du comité de sélection au micro de Floriane Hours

FIFO 2017 : Tahiti la capitale océanienne du film documentaire en février prochain



Les Outre-mer en continu
Accéder au live