Frédéric et Alexandre Tête finissent 2015 en beauté

sport tahiti
Frédéric et Alexandre Tête
Dimanche dernier, les deux triathlètes ont participé à leur dernière compétition de l’année à Palm Spring en Californie. Le père et le fils ont terminé sur les deux plus hautes marches.


Comme souvent aux États-Unis, le départ était donné très tôt (7h00 du matin). Étant en plein désert au mois de décembre, la température était forcément très basse (inférieure à 10 degrés) et l'eau du lac était à moins de 15 degrés!! Il s'agissait d'un triathlon sprint avec 750 m de natation, 20 Kms de vélo et 5 Kms de course à pied.

Frédéric Tête : « Nous avions bien sûr la combinaison Néoprène pour la partie natation mais elle ne couvre pas la tête et je ressentais dès l'entrée dans l'eau la douleur du froid sur le front. En sortant de l’eau, je suis frigorifié et la jugulaire du casque de vélo est difficile à mettre. La température extérieure est toujours faible et le vent relatif me glace ! J'essaie de bouger un peu mon corps sur la selle et mes doigts de pieds dans les chaussures afin de me réchauffer un peu, tout en tentant de revenir sur Alexandre que j'ai en point de mire. »
Frédéric Tête Natation

Sur la deuxième moitié du parcours, le père passe devant le fils et creuse un peu l’écart avant la course à pied. Alexandre conserve sa seconde place et les Tête finissent la saison sur une note positive. 2015 a été un très bon cru notamment avec le championnat du monde remporté à Chicago. La passion familiale est transmise et elle est décrite par Alexandre Tête :"Je ne peux pas expliquer les sensations ; ça me fait mal, je ne sens plus la moitié de mon corps, j'ai très froid mais je continue tout de même ! Le triathlon n'est pas facile, ça fait mal mais c'est sacrément passionnant ! C'est une passion qui fait mal mais qui vous enseigne la meilleure leçon que la vie peut vous donner. Nager est difficile, faire du cyclisme est difficile, courir est difficile, tous ces sports sont difficiles par eux-mêmes, alors maintenant imagine combiner les 3 sports ensemble ! Le triathlon est une passion que seulement peu de personnes peuvent comprendre !"

Les deux athlètes seront encore là en 2016, plus motivés que jamais.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live