Gérard Larcher: l’évolution du statut doit «permette un meilleur fonctionnement»

politique tahiti
Edouard Fritch, Gérard Larcher, Gaston Tong Sang
©Présidence
L’évolution du statut de la Polynésie française, mais aussi les compétences des communes, le nucléaire ou encore la représentation parlementaire : ce sont les sujets abordés par Édouard Fritch avec Gérard Larcher, le président du Sénat, à Paris.
Le président de la Polynésie française a été reçu, mardi, au palais du Luxembourg, à Paris, par le président du Sénat, Gérard Larcher.

En présence également du président de l’assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang, des sénateurs Lana Tetuanui et Nuihau Laurey, et de la députée Nicole Sanquer, ils ont abordé plusieurs dossiers importants.

Il a notamment été question de la révision du statut, indique Édouard Fritch.

« Le projet du gouvernement est pratiquement bouclé »


Pour le président du Sénat, le processus de révision du statut doit permettre d’aboutir, « non pas à une remise en cause de fond en comble, mais (à un texte qui) soit quelque chose de concret, de pragmatique, et qui permette un meilleur fonctionnement ».

« Nous avons aussi évoqué les relations entre le Pays et les communes »


Le nucléaire et la réforme institutionnelle ont également été abordés lors de cet entretien.

Gérard Larcher : « l’évolution du statut doit permettre un meilleur fonctionnement »


Les Outre-mer en continu
Accéder au live