Grève à Sabena Technics : une soixantaine de postes menacés

transports tahiti
grève Sabena Technics
©Polynésie la 1ere

Des employés de l’antenne locale de Sabena Technics, située sur la plateforme de l’aéroport de Tahiti-Faaa, sont en grève. Ils craignent de perdre leurs postes, une soixantaine sur 95. La raison : leur entreprise a perdu le marché de l'entretien des aéronefs militaires basés à Tahiti.

 

Une cinquantaine d’employés sur 95 de la société Sabena Technics sont en grève depuis ce matin. Leur société chargée des opérations de maintenance aéronautique des Gardian de la marine nationale en Polynésie, Sabena Technics, a perdu  le marché public avec le ministère des armées.

Au total, une soixantaine d’emplois sont menacés. Certains étaient occupés depuis longtemps. "Ce qu'on fait ici, c'est entretenir les avions militaires, Falcon 200 pour la marine, et les Casa pour l'armée de l'air depuis plus de 20 ans", explique Patrick Joly, délégué syndical de l’Unsa. 

Il poursuit qu' "on nous a enlevé le marché pour le donner à une société suisse, dont le siège est à Paris, mais la vraie société est en Suisse...donc ce seront des gens qui vont venir d'ailleurs...Ici, on n'a pas d'assurance chômage ou d'aides pour partir, donc c'est pas normal".

Ecoutez-le, il est interviewé par Heipua Teuira :

Patrick Joly

 

Tout à l'heure, vers 17h, l'intersyndicale des fonctionnaires doit rencontrer le ministre des Outremer. Le sort des employés de Sabena Technics, entreprise qui vit de l'argent public, ne laisse pas indifférente Diana Yieng Kow, secrétaire du syndicat Unsa :