Grève : les bateaux assureront le ramassage du coprah dans les îles

agriculture tahiti
coprah
©DR
Dans un communiqué, le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, annonce que, malgré la grève, les bateaux continueront d'assurer le ramassage de Coprah dans les archipels. 
C'est bonne nouvelle pour les coprahculteurs des îles. Malgré la grève qui touche l’Huilerie de Tahiti, les bateaux continueront à assurer le ramassage du coprah dans les archipels.C’est ce que révèle un communiqué du ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta. Cette décision a été prise pour ne pas pénaliser les habitants dans les îles. 

Cela fait désormais une semaine que les employés de l’Huilerie de Tahiti sont en grève. Ces derniers attendent le retour de leur directeur, en déplacement à l'étranger, pour évoquer les augmentations salariales. Les producteurs de coprah s’étaient plaints des conséquences de cette grève car leur production n’était plus ramassée.