Grèves : une terminée, deux toujours en cours

social tahiti
Série de grève sur le fenua - 23/11/2017
©Polynésie 1ère
Fin de conflit à « la Dépêche de Tahiti », poursuite de la grève à la cuisine centrale de Papeete mais les enfants ne devraient pas en pâtir. Chez Air France l’issue du conflit semble très incertaine.
La Dépêche de Tahiti :

le journal est reparu dans les points de vente ce matin. Un accord a été signé hier soir entre la CSIP et la direction générale du groupe de presse. L’externalisation de l’imprimerie à Pacific Press est suspendue jusqu’à ce que les 2 parties se mettent d’accord sur la question du reclassement des imprimeurs. Concernant, la prime du 13ème mois, elle sera versée en 3 fois. La date du 15 décembre a été retenue pour l’élection des délégués du personnel.

Cuisine centrale de Papeete :

Pas d’avancée notoire dans le mouvement de grève d’une partie du personnel de la cuisine centrale de Papeete. Le tribunal des référés a déclaré illégal le blocage par les grévistes. Ces derniers réaffirment ne pas interdire l’accès aux locaux.  Quoiqu’il en soit les repas des enfants, qui étaient assurés par la cuisine centrale de Faa’a, seront à nouveau externalisés la semaine prochaine et préparés par la cuisine de Mahina et les associations de l’Eglise protestante Maohi de Papeete.

Air France :

Toujours pas de porte de sortie après 3 semaines de conflit. Ca coince toujours autour des fiches de paie et des retraites.  
Les négociations avec l’USAF-UNSA n’ont toujours rien donné hier après-midi. Ce matin, la direction régionale de la compagnie a convié les PNC à une réunion d’information à 11H au CESC. Il n’en est rien ressorti pour le moment. Des négociations sont toujours en cours.