Une grossesse sur deux n’est pas désirée à Tahiti et dans les îles

société tahiti
Une grossesse sur deux n’est pas désirée à Tahiti et dans les îles
Une grossesse sur deux n’est pas désirée à Tahiti et dans les îles ©Polynesie La1ere
Moins de 70 % des femmes utilisent un moyen de contraception en Polynésie.
 
Les grossesses précoces sont légion en Polynésie ou moins de sept femmes sur dix recourent à un moyen de contraception. En conséquence, une grossesse sur deux n’est pas désirée et sur 4 000 femmes devenant mère chaque année, 120 sont mineures.

Ces très jeunes femmes se retrouvent très rapidement dans une situation délicate et abandonnent le plus souvent le système scolaire ou leurs études.

La journée mondiale de la contraception permet de sensibiliser les familles aux différents moyens de contraception.
 
Une grossesse sur deux n’est pas désirée à Tahiti et dans les îles
Une grossesse sur deux n’est pas désirée à Tahiti et dans les îles
Les Outre-mer en continu
Accéder au live