polynésie
info locale

Le haut-commissaire à la rencontre des médias

sécurité tahiti
Le haut-commissaire à la rencontre des médias
©Polynésie La 1ère / Gérard Hoarau
Après 13 jours de prises de contacts à Tahiti le nouveau Haut-Commisaire de Polynésie, Dominique Sorain, rencontrait la presse ce matin. Une première rencontre  pour préciser sa feuille de route et ses priorités.

Partenariat fort avec le pays


Travailler étroitement avec le pays dans l’intérêt du territoire, le haut-commissaire se réjouit des relations apaisées avec le  gouvernement de Polynésie. Il indique que les financements aidés et directs de l’État continueront.
A l'instar de ceux qui ont été fait pour la défiscalisation des derniers avions de Air Tahiti Nui. La mobilisation des services de l’État a pour objectif d’accompagner les projets importants de développement, particulièrement ceux concernant le tourisme.

 

Le post nucléaire : les procédures d’indemnisation continueront


C’est un sujet sensible que n’a pas manqué d’évoquer le nouveau haut-commissaire. Il souhaite notamment revenir à des relations beaucoup plus apaisées avec les associations qui depuis de longues années dénoncent l’inertie de l’État.

À ce propos l’association 193, sera reçu par le haut-commissaire qui portera leur  revendications au président de la république Emmanuel Macron prévu en visite après les élections municipales.
Mais en dehors du dialogue qu’affectionne particulièrement Dominique Sorain, les projets en cours ne sont pas arrêtés. Les procédures d’indemnisation continueront. Le projet du centre de mémoire également avec le transfert de propriété des terrains au bénéfice du gouvernement polynésien.
Ce centre de mémoire permettra aux victimes des essais nucléaires, d’accéder aux archives de l’armée aux conditions qu’elles ne soient pas classées  secret défense.


La sécurité : nouvelle campagne de prévention de la sécurité routière 


Des efforts particuliers seront faits pour lutter contre l’insécurité routière. 
À ce jour il y a 25 morts sur les routes de Polynésie. Un décompte macabre que souhaite enrayer le représentant de l’État : par  la répression qui s’intensifiera   lors des contrôles routiers.
Mais aussi par la prévention, la semaine prochaine en association avec le pays, une nouvelle campagne qui ciblera les jeunes sera lancée.

Une compagne d’un autre genre qui tranchera avec celle de l’année dernière, basée sur des images chocs pour sensibiliser le public mais  qui n’a pas fonctionné compte-tenu du nombre record de morts comptabilisés l’an dernier . ( 36 morts dont 50% concernent les 2 roues)

La  lutte contre le trafic de stupéfiants s’intensifiera : pour le trafic d'ice à Tahiti la mobilisation continue. Avec notamment une collaboration étroite avec les autorités américaines.

 

La continuité territoriale : l’environnement au cœur des enjeux


C’est encore un chantier sur lequel s’associera l’État avec le gouvernement de Polynésie. Notamment sur la facture numérique avec certaines  îles de l’archipel. Une nécessité notamment pour fixer les populations dans leurs Iles  respectives. Comme par exemple pour  avoir accès aux soins par la télé médecine.

Une continuité territoriale qui sera accompagnée de visite prévue dans plusieurs îles et archipels 
La semaine prochaine le Haut commissaire se rendra à Bora Bora puis aux  îles Marquises aux Australes  et aux Tuamotu. L’objectif de Dominique De Dominique Sorain, est de s’imprégner des spécificités de chaque îles. Mais aussi  de montrer la présence de l’État français sur tout le territoire avant l’arrivée attendue du président Emmanuel Macron.
L’appui aux communes est une priorité du gouvernement français avec  notamment la gestion des déchets  et de l’assainissement. Des problèmes environnementaux, qui seront au cœur des discussions du « One Planète Summit » présidé par Emmanuel Macron.


Pour cette première rencontre, le nouveau haut  commissaire de Polynésie, Dominique Sorain a voulu établir une relation très directe avec les médias. Un état d’esprit qui change par rapport à son prédécesseur…
Dominique Sorain  à la réputation d’être est un homme de contact,  qui a su gérer des crises Importantes , à l’île de la Réunion (crise requin), à Mayotte (grève générale ).
Une rencontre avec Oscar Temaru est aussi prévue, ainsi qu’une participation à une émission sur Radio Tefana, du jamais vu depuis 10 ans pour un haut commissaire…Fort de son expérience, et de sa capacité d’écoute, il entame serein son nouveau mandat.
Publicité